Apprendre à mon enfant à jouer seul.

On a beau adoré nos enfants, on rêve aussi de se poser pendant qu’ils jouent seuls quelques instants.

Voici 4 astuces pour apprendre à votre enfant à prendre du plaisir à jouer seul :

 


1. Mettre à disposition un espace aéré.

Les enfants n’ont pas besoin de 3500 jouets pour s’amuser, offrez à votre enfant un jouet ouvert à la création comme :

  • les blocs de construction (ma fille adore depuis son premier anniversaire, merci parrain!),
  • les jeux d’imitations (poupées, cuisinière, etc…),
  • les circuits et voitures,
  • des crayons et des feuilles (ou cartons de récup, merci Madame la Pharmacienne!),
  • des figurines,
  • des instruments de musique,
  • des déguisements.

Si vous avez un extérieur (et que le soleil est au rendez vous), vous pouvez mettre à disposition :

  • de la peinture et des cartons,
  • des bacs d’eau (idéalement dans l’herbe pour éviter les glissades)
  • un parcours du combattant avec de simples frites en mousse (pour la piscine normalement).

 

apprendre à jouer seul bébé blocs construction

 

2. Prendre son temps.

Votre enfant a pris l’habitude de jouer avec vous ou une tierce personne, il va avoir besoin de s’habituer sans se sentir rejeter.

  • Commencer par être présent en le laissant libre d’utiliser le jeu comme bon lui semble. Si vous avez décidez un moment dessin : chacun sa feuille! N’hésitez pas à commenter (valoriser) ses créations : “whaou, il est trop beau ton dessin!”
  • Instaurer un temps à l’aide d’une minuterie : votre enfant a besoin d’être encadré le plus possible pour se sentir en sécurité. Commencez par des sessions courtes (15-20mn, après 2 ans, vous pourrez augmenter le temps d’une heure). Petit bonus : ajoutez un réveil (musique sympa) sur votre téléphone pour commencer le jeu et un autre pour le terminer.
  • Quand votre enfant montrera de l’enthousiasme à jouer sans vous, commencez à bouger dans la pièce voire à changer de pièce et revenir rapidement (restez naturel). Si votre enfant demande votre attention, incitez le à vous montrer ce qu’il fait sans toucher le jouet.
  • Soyez honnête et expliquez à votre enfant ce que vous allez faire pendant qu’il joue; s’il vous sollicite, répondez à une ou deux de ses demandes en admirant sa création ou en posant une question « (“tu peux faire une tour grande comment?”). S’il continue, dites lui franchement que vous n’avez pas le temps, que vous repasserez plus tard.
  • N’interrompez pas le moment de jeu, si le réveil sonne et que votre enfant continue de jouer, laissez le et savourez! Attention de ne pas mettre la pause “jeu solitaire” proche de l’heure des repas. Si vous devez interrompre le jeu, cherchez le moment où la concentration de votre enfant baisse ou, encore mieux, un contact visuel et prévenez en amont “nous allons bientôt manger, ça te va si je te laisse encore 5 mn pour jouer?”
  • Laissez le jouer sans tenir compte du bazar, il y a un temps pour jouer, un temps pour ranger.

 

apprendre à jouer seul bébé

 

3. le coin « jeux” n’est pas une punition!

ça semble logique mais la plupart des coins jeux se trouve… dans la chambre! Et cette chambre peut être utiliser dans certaines familles comme un lieu aussi de punitions “montes dans ta chambre!”, “tu ressortiras quand tu seras calmer”, “j’ai besoin de calme, monte dans ta chambre” etc.…

Dès que la pause “jeu solitaire” est terminée, ne prenait pas d’air fâché et évitez les “maintenant, il n’y a plus qu’à ranger!” ou “regarde moi tout ce bazar, tu vas ranger maintenant!”

Je me répète : il y a un temps pour jouer, un temps pour ranger et dans un premier temps, apprenez lui le plaisir de jouer seul.

 

apprendre à jouer seul enfant

 

4. Accordez lui toute votre attention.

Avant d’apprendre à votre enfant à être autonome dans ces instants de jeux, remplissez son réservoir émotionnel. Votre enfant a besoin de se sentir aimé et en sécurité: il veut savoir qu’il a de la valeur et que nous nous intéressons réellement à ce qu’il fait.

Passez du temps de qualité avec lui, cuisiner ensemble (ma fille “aide” en cuisine depuis qu’elle tient debout (12-13 mois)) : sollicitez son aide (ranger dans un bac, nettoyer la table, mettre la table, remplir la machine à laver, vider le lave vaisselle, passer le balai ou l’aspirateur, donner à manger aux animaux (si animaux pas trop vifs), ranger les chaussures, pendre le linge, etc…).

Observez le, prenez en compte ses centres d’intérêts. Mettez à sa disposition de la documentation et des activités en lien avec sa passion du moment. Par exemple, mon petit frère adore depuis tout petit les moulins, il savait rester seul longtemps pour observer les hélices de n’importe quel “moulin” tourner. Il en dessinait beaucoup (et demandait qu’on en dessine). Un jour, ma mère l’a emmené visiter un moulin, il était aux anges et regardait plus son mode de fonctionnement (la partie technique) : il était très concentré à seulement 3-4 ans alors que c’était un petit garçon tout à fait normal niveau énergie!

 

apprendre à jouer seul moulin

 

N’oubliez pas le plus important :

Votre enfant sait jouer, il a juste besoin d’apprendre le plaisir de jouer seul.

Plus tôt vous lui apprendrez, plus tôt il jouera seul.

Laissez lui le temps de comprendre la nouvelle situation.

apprendre à jouer seul bébé enfant

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaire (2)

  • Famille Tout à Dire| 21 mai 2019

    Ma fille sait jouer seule depuis petite, cela ne l’a pas empêché de me réclamer maintenant à corps et à cris et dire que nous ne faisons rien ensemble alors que chaque week-end nous sortons en famille, nous jouons les mercredis, etc… Tout cela car je lui ai dis non. Donc attention, il peut y avoir des régressions malgré que le réservoir émotionnel était bien rempli…

    • Lindsay| 23 mai 2019

      Tout à fait, il y a des régressions. Ma fille était une pot de colle et après avoir compris le but du réservoir émotionnel (qui se renouvelle tous les jours et en temps de qualité = temps 100% dédié à l’enfant pour l’activité qu’il souhaite pendant une vingtaine de minutes), j’ai eu un changement brutal de comportement! Est ce dû à sa période sensible qui a changé ou ma façon de vivre avec? Je ne le sais pas mais ça me va 😀
      Personnellement, je n’arrive pas à correctement renouveler son réservoir émotionnel quotidiennement même si je joue et sors tous les jours avec elle donc je n’ai pas quelques solutions à vous apporter :/
      Je pense que nous n’avons pas la même définition de réservoir émotionnel et que nos filles n’ont pas le même âge, la mienne va avoir 3 ans en septembre et vous?

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *