Maintenant, on pêche… heu non, on imprime ! (46 fiches d’apprentissage)

Dans le premier mail, je t’ai noté un de mes dictons préférés :

Donne un poisson à un homme, il mangera un jour. Apprends-lui à pêcher, il mangera toute sa vie.

Maintenant que tu as appris à mettre l’appât sur ton hameçon, place au cours de pêche !

Bon, heureusement que je ne donne pas un vrai cours de pêche sinon tu n’attraperais RIEN.

Par contre, je suis très forte pour amener les enfants à faire certaines actions sans les briser. 😊

Depuis quelques jours, je t’explique ce qui se passe dans le cerveau, le nez et la bouche de ton enfant.

Tu as quelques pistes pour aider ton enfant à goûter.

Aujourd’hui, je t’offre du concret.

Un jeu à imprimer. 52 fiches regroupant 104 fruits et légumes.

 

Pourquoi ce « jeu »?

Comme tu le sais, le cerveau se méfie de se qu’il ne connait pas : c’est son instinct de survie. 🤠

En proposant ce jeu à ton enfant, non seulement, c’est sympa d’avoir un enfant qui sait différencier un concombre d’une courgette mais surtout : son cerveau va s’habituer aux aliments.

Il va les reconnaître. 🤩

Et, à un moment, il va avoir le déclic de reconnaître mais aussi de tester par lui même. Est ce que cet aliment est sucré, acide, meilleur écrasé ou en morceaux?

Comment le présenter ?

Comme tu vas le remarquer, l’aliment est présenté de deux façon : 

  • une fiche avec l’aliment et le nom (écrit en écriture cursive, scripte ou « bâton » (majuscules quoi))
  • et une fiche qui se divise : d’un coté le fruit ou le légume, de l’autre le nom de l’aliment.
Si ton enfant ne sait pas lire :
Associer l’image à l’aliment.

A l’aide des cartes sans mot, ton enfant devra associer l’aliment à sa carte.

Propose lui donc les cartes fruits et légumes que tu possèdes dans ton frigo et/ou corbeille de fruits.

Associer l’image à l’image.

Même jeu que le premier sauf que les aliments restent dans la cuisine.

Les devinettes :

Demande lui de trouver un aliment qui est vert ou arrondi, un fruit, un légume, etc.

Si ton enfant sait lire, en plus des deux premiers jeux, tu peux lui proposer :
associer le nom (seul) à l’aliment seul.

la carte avec l’aliment + le nom sert d’autocorrection afin d’éviter la dyslexie.

Un petit mot sur la dyslexie : c’est quand l’œil lit plus vite que le cerveau. Ce dernier peut inverser des lettres, ce qui peut être compliqué pour l’écriture.

Ces cartes peuvent servir longtemps, elles servent d’apprentissage au niveau lecture et écriture en plus de donner envie à ton enfant de se familiariser avec ces aliments tant redoutés.

Quelques règles essentielles.

Bon, c’est évident mais je m’en voudrais de ne pas l’avoir précisé : c’est un jeu, un jeu on s’amuse. 😁

Ne l’oblige pas à les toucher chaque jour s’il ne veut pas. Laisse les à portée de mains.

Présente les cartes petit à petit, les 3 fruits et 3 légumes que tu as noté cette semaine par exemple dans un premier temps. Puis tu augmente en fonction des fruits et légumes de saison ou des futurs fruits et légumes que tu vas cuisiner.

Pour garantir une utilisation dans le temps (et les nettoyer au besoin…), je te conseille de les plastifier :

  • La plastifieuse (pas chère et costaud)
  • Les feuilles à plastifier (il y a moins cher mais celle ci sont validées par des professeurs de maternelles et primaires)
  • et une « massicot » (perso, j’appelle ça une trancheuse) si tu veux couper vite fait bien fait (perso, je l’adore !)

Bon… l’imprimante va chauffer ! 🔥

Amuse toi bien avec ton enfant.

A demain pour découvrir les deux principales erreurs à éviter pendant le repas et dans le choix du dessert.

Belle journée. 😘

Ah au fait ! Oignon s’écrit maintenant Ognon. C’est moche mais c’est comme ça. Non, je ne vais pas te laisser là dessus, si tu es curieuse de savoir à quoi servait le « i » clique ici.

P.S. : Si ce mail t’a appris quelque chose, n’hésite pas à partager cette page avec une autre maman qui galère à faire avaler des légumes à ses enfants. Afin qu’elle arrête de penser que c’est de sa faute et qu’elle puisse trouver des solutions pour la santé de ses enfants. Merci à toi. ❤️

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Retour en haut