La pire erreur que tu puisses faire…

Encore un repas bruyant à cause de malheureux légumes…

Tu cèdes.

Et là, tu t’entends dire : « tu n’as pas faim pour tes légumes, tu n’as pas faim pour un dessert ».

Erreur… mais pas fatale ! Ouf !

Qu’est ce qu’il se passe réellement quand tu lui refuses le dessert ?

Comme je l’ai déjà expliqué dans cet article, le cerveau A-DO-RE le sucre. 🍬🤤

Au point d’avoir la capacité de simuler une hypoglycémie (bon, je raccourci beaucoup).

Quand le cerveau voit son dessert sucré s’envoler à cause des légumes… Il les déteste encore plus. 🤢

Alors oui, ton enfant va peut être « faire un effort » mais cataloguera légumes = difficulté.

Et le cerveau déteste les difficultés.

Le but de ce programme est que ton enfant puisse manger des légumes et continue d’en manger quand il sera adulte.

Donc qu’il prenne plaisir à en manger.

Imagine l’aliment que tu détestes le plus.

Quelle est sa couleur ? Sa texture ? Son odeur ? Imagine son gout en bouche.

ça va, tu l’as ?

Maintenant, imagine de devoir en manger tous les soirs pendant une année. 😲

Comment te sens tu ?

Penses tu qu’il soit judicieux de faire subir cette sensation à ton fils ou ta fille ?

Revenons au dessert : quel dessert offrir ?

Pas de fruits please !

Il est préférable de manger des fruits en entrée pour ces raisons :

  • le sucre ouvre l’appétit.
  • le temps que le fruit est digéré, il fermente, sécrète du sucre et de l’alcool (ce n’est pas moi qui le dit, c’est elle).
  • le sucre sécrété se transforme en graisse (alors qu’il pourrait être bien utile ailleurs !)

Bref, pas de fruits en dessert.

Alors ? Qu’est ce qu’on propose.

Un plateau repas (comme chez Flunch sans le jouet).

Le plateau repas regroupe tous les aliments et boissons d’un unique repas.

Le but du jeu : ton enfant doit manger un peu de tout (tu peux même pousser le « vice » à un aliment = une assiette ou bol)

En gros, si tu sert du saumon avec du riz et des haricots verts, tu mets le saumon d’un côté, le riz de l’autre et les haricots verts dans un troisième contenant.

Le dessert doit également être présent ainsi qu’un verre d’eau.

Et tu laisses ton enfant gérer son repas comme il l’entend.

Mais, il ne va manger que son dessert ?

Au début, certainement.

Si tu vises des bénéfices sur le court terme, je n’ai pas de solutions.

Teste sur une semaine, au pire tu reviens au point de départ; au mieux, tu constates qu’il mange sans devoir menacer.

Ah ! Evidemment, pas de gâteaux hyper sucrés entre les repas.

S’il a faim entre deux repas : 🍎direction la corbeille de fruits.🍌

Par contre, si ton enfant est habitué à consommer très régulièrement des biscuits, diminue progressivement les doses (ton enfant est drogué au sucre donc a besoin d’être sevré comme pour n’importe quelle drogue).

Si ton enfant mange de bon cœur les légumes, il en consommera naturellement toute sa vie. ✌️

Demain sera (déjà) la fin de ce programme de 7 jours… J’espère te surprendre avec ce dernier mail ! 

Belle journée à toi. 😘

P.S. : Si ce mail t’a appris quelque chose, n’hésite pas à partager cette page avec une autre maman qui galère à faire avaler des légumes à ses enfants. Afin qu’elle arrête de penser que c’est de sa faute et qu’elle puisse trouver des solutions pour la santé de ses enfants. Merci à toi. ❤️

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Retour en haut