Le super pouvoir de ton enfant.

Super-goûteur : l’instinct de survie des enfants.

 
Qu’est ce qu’un super-goûteur ?

C’est une personne qui ressent les saveurs plus intensément que le reste de la population. Elle est notamment plus sensible à l’amertume comme les légumes crucifères tel que le chou, le brocolis ou le navet.

Ces personnes possèdent plus de quarante papilles gustatives contre une quinzaine pour la plupart des gens.

 

Être super-goûteur, à quoi ça sert ?

A rester en vie, tout simplement. 

Les plantes vénéneuses ou, au moins, dangereuses pour la santé auraient un goût amère (je suppose car je n’en ai jamais goûté mais je crois les scientifiques 😅).

Mais ce n’est pas tout ! Un super-goûteur n’est pas fan du sel : qui est très mauvais pour nos artères.

Bon, si tu te dis que ton enfant sait avalé un paquet de chips sans soucis et donc, par conséquence, il ne peut pas être un super-goûteur…

Pense autrement.

Si ton enfant est un super-goûteur et qu’il sait quand même dévorer un paquet de chips, qu’est ce que ça veut dire ?

Exactement : il peut s’adapter à l’amertume des légumes !

 

Comment faire manger du brocolis comme une chips ?

Proposer, proposer, et encore proposer.

Et surtout montrer l’exemple.

Ton enfant (enfin, son cerveau…) est en mode survie (oui, même quand il explore (ou explorait, selon son âge) près du four brûlant).

Pour survire, il doit s’adapter.

Pour s’adapter, il observe et imite.

Si le reste de la famille mange du brocolis, c’est qu’il ne doit pas avoir de problème.

L’observation peut prendre un temps plus ou moins long en fonction de l’ambiance du repas.

Face au stress, les enfants comme les adultes se protègent de trois façons :

  • la fuite : d’où le fameux syndrome de procrastination (fait de remettre les actions au lendemain).
  • le rejet : le problème n’existe pas, c’est encore (raye les mentions inutiles 😁) le gouvernement/ les journalistes/ mes parents/ mes profs qui exagèrent.
  • faire le mort : à ce stade, nous sommes dans l’incapacité d’écouter. Nous nous enfermons dans une bulle et nous sommes « ailleurs ».

Si l’ambiance est stressante, il n’imitera donc pas.

Demain, je t’invite à ouvrir ton mail en machant (chewing gum ou autre). D’après des scientifiques, ça enlèverait les chansons de la tête.

Ne t’inquiète pas, tu ne vas pas m’entendre chanter… juste lire un slogan entêtant (mais qui va te faciliter la vie).

Belle journée à toi. 😘

P.S. : Si ce mail t’a appris quelque chose, n’hésite pas à partager cette page avec une autre maman qui galère à faire avaler des légumes à ses enfants. Afin qu’elle arrête de penser que c’est de sa faute et qu’elle puisse trouver des solutions pour la santé de ses enfants. Merci à toi. ❤️

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Retour en haut