page de vente

Enfant + Légume = Plaisir

Tous les jours,c’est le même combat.

Tu poses l’assiette devant ton enfant.

Et là…

Horreur ! Il repère LE légume. 😱

Mais 🤬 ! ça ne devrait pas être si compliqué de luis faire avaler des légumes !

Et c’est reparti pour les éternelles négociations :

🙏 « goûte au moins un bout »

🙏 « ça fait grandir », « si tu n’en mange pas, tu vas rester petit(e) »

🙏 « c’est pour devenir fort »

🙏 « tu manges au moins ce tas et tu laisses le reste »

🙏 « ça n’a pas de goût »…

Tu en as marre de jouer au gendarme. Mais tu n’as pas le choix.

Tu aimerais ne pas crier.

Manger dans le calme.

Voir ton enfant dévorer avec plaisir.

Te rassurer pour sa santé…

 

Alors, tu te rassures en te disant qu’un enfant ne se laisse pas mourir de faim

Et tu as raison.

Sauf que niveau alimentaire, tout se joue avant 6 ans 8 ans.

C’est de 0 à 8 ans que ton enfant constitue son « capital de cellules graisseuses ».

C’est à dire le nombre de cellules qui stockent la graisse pour le reste de sa vie.

Ces cellules détestent le vide et c’est pour cela que beaucoup de personnes galèrent avec les régimes : elles se battent contre leur propre corps.

Et donc pour ton enfant :

  • Moins il mange de fruits et légumes
  • Plus il augmente le nombre de ses cellules
  • Plus il risque d’être obèse après 20 ans (quand ce n’est pas avant…).

« Oh ça va ! Moi, il/elle m’obéit, il/elle n’aime pas mais se force ».

C’est un bon point pour le capital graisseux.

Par contre, une fois que l’oiseau aura quitté son nid : Qui va le forcer ?

Il sera libre !

Libre de payer son loyer, d’aller travailler… et de faire ses courses.

Il n’y a pas que l’obésité qui fait souffrir. Il y a aussi ses cousins : problèmes cardio-vasculaires, cancers et diabète.

Ok, je ne te ménage pas mais je commence à voir trop d’ados et de jeunes adultes avec ces maladies.

Et ils ont TOUS un point commun : ils ne savent pas cuisiner et encore moins apprécier les légumes.

PIRE : ils les fuient.

Ils savent pourtant qu’en manger est bon pour la santé mais « quelque chose les bloquent ».

Comme mon petit frère Alex :

C’était la guerre à tous les repas.

Après des années à se battre, mes parents ont lâché prise. 

A 12 ans, il avait un corps athlétique (il marchait même sur les mains) : 0 graisse.

A 15 ans, hospitalisation chez un spécialiste. Une tumeur (bénigne ouf !) rongeait l’os du genou. Sa jambe pouvait se casser à tout moment 😰

Il a fallu reboucher le trou du genou avec de l’os de sa hanche.

Après 6 mois de fauteuil roulant, de nuits passées dans le canapé, de toilette aidée (du portage au 1er étage dans la salle de bain au retrait des vêtements), de piqûres quotidienne, il a repris une vie normale (et mange plus de fruits qu’avant).

A 22 ans, il mange sans « caprices » des haricots verts : mon père a applaudit… 🤦‍

Aujourd’hui, les frites de sa cantine d’entreprise auront eu raison de lui : obésité.

Perdre 5 kg est une terrible souffrance.

Alors, NON, ton enfant ne va pas chopper une tumeur quand il sera ado… Mais le risque 0 n’existe pas.

Gère le problème maintenant et supprime un stress de ta liste (et quand on a des enfants, ce n’est pas le stress qui manque !)

Dans ce programme de 3 mois, tu découvriras :

  • Comment faire manger des fruits et des légumes à ton enfant :
    • Sans crier
    • Sans négocier
    • Et encore moins abandonner.
  • Comment lui faire manger des morceaux.
  • Le secret du pourquoi il/elle accepte de goûter chez les autres mais pas chez toi.
  • Les meilleures approches pour manger dans le calme (et surtout pas le/la bloquer).
  • Des réponses à toutes tes questions (sans jugement) une fois par semaine.
  • Et tous les vendredis, tu recevras par mail des recettes ultra simples et jeux à imprimer qui amèneront ton enfant à goûter.

Et parce que la santé de ton enfant ne doit pas être une affaire d’argent, ce programme est à seulement :

37€ en une fois,

19€ en 2 mensualités

ou 14€ en 3 mensualités.

⚠️ Les places sont limitées afin de t’accompagner au mieux.

 

 

Oops, tu ne me connais peut être pas donc laisse moi me présenter brièvement.

Je suis Lindsay, maman de deux enfants, une fille de 3 ans et demi et un garçon de 7 mois.

Avant d’être mère, je me suis occupée d’enfants pendant plusieurs années dans la métropole lilloise et à Paris.

J’étais la confidente des enfants de plus de 8 ans qui détestaient être gardés par des étrangères (je t’expliquerai comment j’ai réussi à « amadouer » un qui avait réussi à faire démissionner trois « collègues »), la « servante » des plus jeunes qui testaient jusqu’où mon écoute était à leur service (l’anecdote du bain est ma préférée !) et la continuité de l’éducation parentale.

Je suis fascinée par la psychologie enfantine et pense qu’un enfant doit avoir sa juste place dans la société.

Ni plus, ni moins.

Aujourd’hui, j’aide les parents à facilité leur vie tout en respectant leur enfant.                                                                                          

Ah oui, et je tutoie suite à de nombreuses demandes comme « tutoie moi, je ne suis pas si vielle ! »

Message reçu ! 😀

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Retour en haut