Parentalité

Répondre rapidement aux pleurs de bébé : 5 avantages.

“Laisse le pleurer, il se fait les poumons”, “tu vas en faire un capricieux”, “il faut lui montrer qui commande”, etc… Marre d’entendre ce type de phrases clichées? Il est temps de découvrir les 5 avantages à être à l’écoute des pleurs de votre enfant.

 

 

bébés avantages à répondre aux pleurs

 

Tout d’abord, pourquoi pleure t il?

Il y a 2 raisons principales aux pleurs de bébé :

  • Il a besoin de combler un besoin immédiat : il a faim, soif, chaud, froid, besoin de contact, besoin d’être changé, besoin de changer de position, etc…
  • Il a besoin de se décharger : votre enfant est capable de libérer un stress par des pleurs afin de se détendre. Pour découvrir les différents stress, lisez “5 raisons des pleurs “incompréhensibles” de bébé”.

Comprendre le pourquoi du comment peut améliorer notre patience face à ces moments fatigants et déroutants.

Voici les 5 avantages à être à l’écoute de votre enfant validés par des experts… et de nombreux parents!

 

1. Diminuer les pleurs.

 

bébé sourire répondre pleurs

 

En répondant à ses besoins physiques et psychologiques, pourquoi votre enfant devrait il continuer à pleurer? Lui qui se sent compris?

Attention! Le but n’est pas d’éviter les pleurs en donnant à votre enfant ce qu’il veut avant qu’il n’en fait la demande par des pleurs ou d’autres signes comme par exemple :

  • les petits grognements ou succions pour manger,
  • les sourires ou les bras tendus pour le contact physique,
  • les grimaces et l’odeur pour le changement de couches,
  • etc…

Si vous lui apporter tout sur un plateau d’argent, il se contentera d’attendre que son besoin soit comblé et deviendra un enfant passif.

 

2. Accélérer le développement de d’autres moyens de communications.

 

bébé se débrouille

 

Pour se faire comprendre, bébé tentera de se faire comprendre plus rapidement par d’autres moyens de communications comme parler, montrer ce qu’il veut ou même se servir s’il en a la possibilité.

Ce qui réduit considérablement les décibels!

 

3. Acquérir la confiance en soi.

 

bébé joue seul confiance en soi

 

Les enfants ont besoin de se sentir en sécurité avant de tenter de nouvelles expériences. On peut s’amuser à voir un enfant faire des allers retours entre sa figure d’attachement (parents, nounou, etc…) et l’objet convoitisé.

Qui dit confiance en soi dit en route vers le chemin de l’autonomie et la redécouverte de petits moments rien qu’à vous! En effet, votre enfant jouera plus ou moins longtemps seul… tant que son réservoir émotionnel (assez d’attention/ contact physique) est plein!

 

4. Avoir confiance aux autres.

 

confiance aux autres bébé

 

L’humain né totalement démuni et à donc besoin des autres pour survivre. Nous vivons dans une époque où l’individu est supérieur au groupe, ce qui totalement en inéquation avec l’Histoire de notre Evolution. Bébé ne sait pas que les règles ont changés, il est notre nous primitif et a besoin de nous pour grandir et s’épanouir.

Quand il a un besoin à satisfaire, il l’exprime et analyse son rapport aux autres. Si on ne lui réponds pas rapidement, il analysera son environnement comme imprévisible et qu’on ne peut pas compter sur les autres; bébé risque d’éprouver des difficultés dans ce sens plus tard.

 

5. Devenir un enfant actif.

 

bébé picnic mange actif montessori dme

 

En répondants aux demandes d’un enfant, on lui fait comprendre qu’il est important et aimé. Il acquerra le sens fondamental de la confiance et un sentiment de puissance (dans le sens, je suis capable de… et non, je vais réduire en miettes mon entourage).

Selon une étude sur les enfants vivant dans un orphelinat, les chercheurs Provence et Lipton arrivent à cette conclusion : “un bébé bien traité niveau soins (repos, repas, change) à qui on ne répond pas aux pleurs arrêtera de pleurer mais deviendra extrêmement passif, retardé dans presque tous les aspects de son développement et sera sans attaches sociales. C’est le prototype des êtres humains abandonnés.”

Une étude similaire a été réalisée sur des enfants élevés en famille par les psychologues Bell et Ainsworth. Elles ont remarqué que les enfants qui répondaient aux critères “d’enfant exigeant/tyran” étaient ceux qu’on laissait pleurer!

 

Bonus spécial parents : devenons plus humain.

 

parents heureux

 

A l’heure des nouvelles technologies, dans un monde où tout va trop vite, (ré)apprenons à nous concentrer sur l’essentiel : qui a t il  de plus valorisant que d’aider un bébé à devenir un adulte épanoui?

Je suis convaincue qu’on peut s’améliorer en prenant le temps d’être à l’écoute des enfants, et vous?

 

Source principale : Mon bébé comprend tout, dr Aletha Solter.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auteur

lindsay.vandenbosch59@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *